Bnei Noa'h Index du Forum

Bnei Noa'h
Les lois qui concernent les enfants de Noé

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

les juifs et les chretiens dans le coran

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bnei Noa'h Index du Forum -> bnei noah -> bnei noah
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
rosettamike


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2011
Messages: 1

MessagePosté le: Ven 4 Mar - 18:29 (2011)    Sujet du message: les juifs et les chretiens dans le coran Répondre en citant

Relations du coran avec les juifs et les chrétiens
Par non-sectaire le 16 mars 2008


Considérant l’opinion de l’islam, selon laquelle les prophètes bibliques seraient prophètes de l’islam et le judaïsme et le christianisme des formes dévoyées des messages de ceux-ci, il nous a paru salutaire d’interroger et d’analyser le coran pour y entrevoir les relations qu’il promeut envers les “gens du livre” (les juifs et les chrétiens principalement).
A) Relations générales avec les “gens du livre”.
Le Coran demande à Mahomet de prendre exemple sur les gens du livre : Voilà ceux qu’Allah a guidés : suis donc leur direction (Sourate 6.90) et de s’adresser à eux : Et si tu es en doute sur ce que Nous avons fait descendre vers toi, interroge alors ceux qui lisent le Livre révélé avant toi (10.94) surtout pour combler l’ignorance des musulmans Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas. (16.43) Pourtant il dit de ces juifs et chrétiens, qui ne reconnaissent pas Mahomet comme prophète : voilà les vrais mécréants (4.151) et demande aux musulmans de ne pas avoir de liens d’alliance avec eux : ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens (5.51).
Le Coran déclare encore que les gens du livre ont altéré leurs écritures : Nous les avons maudits et endurci leurs cœurs : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé (5.13), paradoxalement il est aussi demandé aux musulmans de juger selon la Bible : ils ont avec eux la Thora dans laquelle se trouve le jugement d’Allah (5.43) et de s’y référer : Dans leurs récits il y a certes une leçon pour les gens doués d’intelligence. Ce n’est point là un récit fabriqué : (12.111). Ce renvoi à la Bible étant d’ailleurs curieux, pour pour un livre où il n’y a rien omis d’écrire (6.38),
B) Relations avec les juifs
L’islam reprend la majeure partie de ses dogmes du Judaïsme. Ainsi la première partie de la confession de foi musulmane (Shahada) : “Il n’y a de divinité qu’Allah” est directement issue de la Bible Hébraïque : N’est-ce pas moi, l’Éternel? Il n’y a point d’autre Dieu que moi (Esaïe 45.21). La suite de le confession : “et Mahomet est son envoyé” n’est bien sûr pas présente d’autant que mêler un homme à Dieu dans ses prières peut apparaître blasphématoire pour les juifs (et nombre de chrétiens aussi).
Nombres de règles sont aussi reprises du Judaïsme : l’impureté rituelle de la femme pendant les règles (2.222), l’interdiction de consommation du porc (5.3)… Le peuple juif est même déclaré comme peuple choisi par Allah : 44.32. A bon escient Nous les choisîmes parmi tous les peuples de l’univers .
Néanmoins le Coran accuse les juifs de plusieurs choses :- d’être hypocrite : 2.44. Commanderez-vous (les enfants d’Israël) aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre ?
- D’insulter Allah : 5.64. Et les Juifs disent : “La main d’Allah est fermée ! ” Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l’avoir dit.
- D’être désobéissant : 5.13. Et puis, à cause de leur violation de l’engagement, Nous les avons maudits et endurci leurs cœurs : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé .
- D’associer à Allah comme le feraient les chrétiens : 9.30. Les Juifs disent : “Uzayr (Esdras ou Ezra) est fils d’Allah” et les Chrétiens disent : “Le Christ est fils d’Allah”. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils (de la vérité) ?

Notons que bien que cette croyance donné aux juifs par le Coran soit fausse, la sunnah confirme que pour l’islam tous les juifs croient en ceci : Le jour de la résurrection, on annoncera “laissez chaque peuple suivre ce qu’ils adorent.”[…] Les juifs seront appelés et on leur dira : À qui rendez-vous un culte ? Ils répondront : Nous vénérons Ezra, le fils d’Allah. (Bukhari LX 105). Il s’agit probablement d’une tentative du Coran visant à discréditer les juifs en leurs attribuant des fausses croyances.
D’autres accusations sont aussi formulées : semeurs de désordres (17-4), avares (4-53, 16.1)…
C) Relations avec les chrétiens
La relation de l’islam avec le christianisme est plus simple à définir, en effet à part la reconnaissance du christ en tant que messie et prophète et la croyance en sa naissance virginale, l’islam n’a pas de point commun avec le christianisme si l’on excepte bien sûr les points communs entre des religions monothéistes révélées.
Pour le reste le Coran reproche aux chrétiens principalement deux choses, la croyance à la trinité et à la divinité du Christ et la croyance à la crucifixion de ce dernier.
Sur la divinité de Jésus le coran annonce : Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : “En vérité, Allah c’est le Messie, fils de Marie.” (5.72) . Sur la trinité il déclare : Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : “En vérité, Allah est le troisième de trois.” (5.73) la même sourate précise quels sont ces trois dieux au verset 116 : “Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : “Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah ?”
Ici aussi le Coran lance des accusations dépourvues de réalité, en effet cette attaque envers la trinité révèle deux défauts majeurs, en premier lieu la trinité comprend le Père, le Fils et l’Esprit saint (les chrétiens monophysites ajoutent d’ailleurs “un seul Dieu” après cette énonciation) et non pas la vierge marie et secondement la trinité est l’existence de Dieu sous trois aspects et non pas trois dieux distinct.
En ce qui concerne la crucifixion du Christ, il dit : à cause leur parole (Les juifs, une nouvelle fois accusés) : “Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah”… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié;mais ce n’était qu’un faux semblant ! (4.157). Le Coran réutilise ici la vieille thèse gnostique de l’illusion de la crucifixion du Christ, sans fournir par contre de raison à ce soit-disant simulacre d’éxécution qui trompera des millions de personnes.

Le coran présente donc des opinions forts diverses et divergentes sur le christianisme, le judaïsme et leurs fidèles. Néanmoins, parmi ces positions nous pouvons en noter un grand nombre attaquant ces personnes, les dévalorisant dans leurs conditions d’êtres humains et de croyants et déformant leur convictions. Il est donc permis d’exprimer certains doutes sur la possibilité de l’islam de coexister avec ces dites religions et dans une civilisation judéo-chrétienne.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Mar - 18:29 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bnei Noa'h Index du Forum -> bnei noah -> bnei noah Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com