Bnei Noa'h Forum Index

Bnei Noa'h
Les lois qui concernent les enfants de Noé

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Bnei Noa'h : étudier, mais quoi ? (2)

 
Post new topic   Reply to topic    Bnei Noa'h Forum Index -> bnei noah -> bnei noah
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Admin
Administrateur

Offline

Joined: 19 Jul 2010
Posts: 28

PostPosted: Tue 20 Jul - 15:24 (2010)    Post subject: Bnei Noa'h : étudier, mais quoi ? (2) Reply with quote

(Traduction d'un article de Wikinoah, l'encyclopédie pour Bnei Noa'h)

Dans un article précédent, nous avons expliqué l'importance de l'étude pour un Ben Noa'h et son aspect crucial pour découvrir la Volonté divine.

En abordant une personne (par exemple : un rabbin) dans le but de l'étude, il faut réaliser qu'il existe plusieurs tendances au sein du judaïsme : celles qui respectent les traditions (le judaïsme orthodoxe) et celles qui ne refusent pas de faire une entorse à l'héritage que nous avons reçu depuis plusieurs générations. Toutes les formes de judaïsme autre que l'orthodoxe doivent être évitées à tout prix. Parmi elles, nous pouvons citer : les judaïsmes conservateur, réformé, libéral, orthodoxe moderne...

Toutes ces tendances possèdent un point commun : elles choisissent entre ce qu'elles acceptent et ce qu'elles rejètent de la Tora écrite (la Bible) et la Tora orale (le Talmud). Toutes dirigent leurs partisans dans la même direction : celle de l'éloignement de la volonté du Créateur. Ainsi, il est important d'entrer en contact avec un rabbin orthodoxe, plutôt qu'un appartenant à une de ces tendances. Voici ce que vous devez retenir : ce n'est pas parce qu'une personne se fait appeler par le titre de « Rabbin » qu'il faut forcément croire tout ce qu'elle dit. Faut-il encore vérifier au nom de quelles valeurs parle-t-elle.

L'étude ne doit pas s'intéresser seulement à la halakha. Il existe de nombreux autres aspects de la vie d'une personne religieuse. La spiritualité joue un rôle essentiel dans sa vie et une étude variée et complète lui est essentielle : l'étude de la Tora, des lois, de l'éthique... Ici aussi, il faut s'assurer que le matériel que nous étudions correspond bien aux valeurs ancestrales du judaïsme. En cela, un rabbin orthodoxe est également d'une grande aide.

Souvent, nous ne sommes pas très à l'aise avec une étude qui laisse un nombre important de questions sans réponses. Cela est particulièrement exact pour les chrétiens qui ont été habitués à entendre une réponse précise à chacune de leur question. Pourtant, ce type d'étude est étranger à la tradition juive qui cherche continuellement à relever de nouvelles questions. Autant le savoir à l'avance !

Il faut également faire attention à ne pas accorder une certaine importance à une personne en tenant compte seulement de ses vêtements. Porter une kippa sur la tête et-ou un talit (châle avec des franges) ne signifie pas forcément que la personne à qui nous parlons possède une connaissance adéquate et qu'elle pourra répondre à nos demandes.

S'il est interdit pour ces personnes de vous enseigner des notions contraires aux valeurs du judaïsme, il est également de votre responsabilité de faire votre possible pour découvrir si ce qu'on vous dit est exact. Si vous ne vous posez pas ce type de questions, vous risquez de suivre l'opinion d'une personne en particulier plutôt que celle de la Tora.

Dernier avertissement : il faut se méfier des missionnaires. Sans dévoiler leurs véritables intentions (et en vous faisant souvent croire qu'ils sont juifs), ils cherchent à vous faire croire à leur religion idolâtre, ce qui ne correspond certainement pas à la volonté de D-ieu !

Ainsi, la question se pose à nouveau : que peut bien étudier une Personne Non Juive qui désire respecter la Tora (PNJT) ?

Étudier ou ne pas étudier ?


Dans le Talmud, il semble exister deux opinions contradictoires. Selon la première, la PNJT qui étudie la Tora mérite la peine de mort (la vraie !), tandis que selon la seconde, cette personne est l'équivalent d'un « Grand Prêtre » !

Concrètement, il semble admis que l'étude de la Tora de la part d'une PNJT est une bénédiction plutôt qu'un péché. Ceci est exact même si selon toute vraisemblance, cette étude inclura des extraits du Talmud, du Midrach... Selon certaines autorités, une PNJT est autorisée à étudier seulement les extraits de la Tora (ou de tout autre ouvrage) qui traitent des sept lois de Noé (notamment : les douze premiers chapitres de la Genèse).

Selon d'autres autorités (et ceci vous permet seulement de vous donner aperçu de la diversité dans l'étude à laquelle je faisais référence ci-dessus), une PNJT peut étudier uniquement les ouvrages rédigés par les autorités rabbiniques et qui s'adressent aux Bnei Noa'h. Selon moi, écouter ces personnes est l'équivalent de se faire un « gourou » et de suivre aveuglément ce qu'il nous dit (il est inutile de vous dire que cela n'est pas ma préférence).

Si nous décidons de dépendre entièrement d'une personne qui nous dit quelles pages nous pouvons lire et lesquelles nous devons ignorer, nous ne pouvons pas déterminer par nous-mêmes l'enseignement qui est légitime et celui qui ne l'est pas. Pour quelle raison devrions-nous croire aveuglément l'opinion d'un individu en particulier ? La personne qui étudie a sa vie entre ses mains et ne peut pas rester aveugle du début jusqu'à la fin de son étude. Comment pourra-t-elle savoir d'une façon objective si elle avance dans la bonne direction ?

Il est extrêmement pénible de s'entendre dire : « Dans le livre que vous n'avez pas le droit d'étudier, il est écrit... » Peut-on parvenir à apprécier une telle étude et à croire avec une ferme conviction en ce que nous apprenons ? Je ne le crois pas.

En conclusion, les restrictions à propos de l'étude de la Tora ne signifient pas qu'il est interdit pour une PNJT de lire certains ouvrages ou certaines pages. Plutôt, cela signifie qu'elle ne doit pas étudier ces ouvrages et-ou ces pages avec une intention bien déterminée : celle d'appliquer tout ce qu'elle lit. Si cela concerne les juifs et pas les Bnei Noa'h, on comprend le danger de vouloir appliquer à soi-même chaque mot que nous apprenons !

D'autre part, si l'étude de la Tora faite par un Ben Noa'h a pour objectif d'apprendre ce que D-ieu lui demande de faire – en sa qualité de Ben Noa'h – et de découvrir les multiples facettes du Service divin communes aux juifs et aux Bnei Noa'h, le matériel qui peut être consulté dépasse largement la quantité qu'une personne normale peut le plus souvent apprendre durant toute sa vie !

Il me semble essentiel de comprendre que l'interdiction des Sages (pour une personne non juive d'étudier la Tora) est destinée à interdire aux non juifs d'étudier le matériel que les juifs connaissent, dans le but de les convertir (au christianisme par exemple). C'est ce type de personnes qui sont passibles de la peine de mort indiquée dans le Talmud.

Enfin, disons qu'une PNJT ne doit pas étudier de la même façon qu'un juif. Pour ce dernier, il s'agit d'un commandement spécifique ordonné par D-ieu ; ceci n'est pas le cas pour une PNJT. De la même façon qu'une PNJT ne doit pas porter de téfilines ou de talit, elle ne doit pas étudier pour respecter un Commandement divin. Si une PNJT étudie, c'est qu'elle désire le faire. D'autre part, si un juif étudie, c'est parce qu'il y est obligé.

http://www.les-bnei-noah.org/2010/05/bnei-noah-etudier-mais-quoi-2.html


Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 20 Jul - 15:24 (2010)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Bnei Noa'h Forum Index -> bnei noah -> bnei noah All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group