Bnei Noa'h Index du Forum

Bnei Noa'h
Les lois qui concernent les enfants de Noé

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bnei Noa'h : étudier, mais quoi ? (1)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bnei Noa'h Index du Forum -> bnei noah -> bnei noah
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2010
Messages: 28

MessagePosté le: Mar 20 Juil - 15:22 (2010)    Sujet du message: Bnei Noa'h : étudier, mais quoi ? (1) Répondre en citant

(Traduction d'un article de Wikinoah, l'encyclopédie pour Bnei Noa'h)

Les Bnei Noa'h peuvent-ils étudier la Tora ?

« On dit que les Bnei Noa'h n'ont pas le droit d'étudier la Guémara. Cependant, peuvent-ils lire les commentaires de Rachi à propos de la Tora ? Je désire également savoir si un Ben Noa'h a le droit d'étudier le Midrach ? D'autre part, si l'on ne considère pas l'ouvrage « Le Guide des perplexes » de Maïmonide comme un livre religieux – mais philosophique – peut-il être lu par un Ben Noa'h ? Il est important de savoir que ce livre inclut de nombreuses références à la Guémara. Enfin, un Ben Noa'h a-t-il le droit de lire l'ouvrage d'Avraham Cohen : « Everyman's Talmud » (en anglais) ? » (Anonyme)

Introduction

De nombreux articles ont été écrits à propos de ce sujet, au sein des communautés de Bnei Noa'h et ailleurs. Cependant, il me semble que le plus souvent, aucune raison – ni justification – ait été donnée, ni une réponse définitive et claire. Cet article présente mes idées sur ce sujet ; celles-ci se basent sur les recherches que j'ai effectuées et les conclusions auxquelles je suis arrivé. Si j'ai commis des erreurs, ceci est entre Hachem et moi.

Il est évident qu'il m'est impossible de donner une réponse définitive car je ne suis pas rabbin. D'autre part, l'utilité d'une telle réponse est évidente : pour les Bnei Noa'h avant tout, mais également pour les personnes juives qui peuvent être amenées à se trouver en contact avec eux.

S'il est évident qu'il existe des restrictions précises à propos du matériel que les juifs peuvent enseigner aux personnes qui ne sont pas juives, je ne porte aucune appréciation à leurs égards. Je ne fais qu'en prendre note.

Ce qu'il ressort de mon étude est que les personnes qui ne sont pas juives peuvent sans le moindre doute étudier la Tora !

Les Bnei Noa'h peuvent lire ce qu'ils désirent, même s'ils ne tireront pas un avantage particulier de toutes leurs lectures. Certains ouvrages sont plus compréhensibles que d'autres ; certains ne le sont pas du tout ! Certaines lectures risquent même d'assombrir la compréhension qu'une personne peut avoir sur un sujet et éventuellement, l'amener à de fausses conclusions. Il me semble important de noter que cela concerne en priorité le domaine de la kabbale.

Un avertissement qui vaut son pesant d'or : il faut se méfier de l'enseignement grand public de la kabbale (sur Internet, à la radio...). Le style de kabbale qui s'enseigne à Hollywood n'est certainement pas le type d'enseignement qui devrait être appris ! Ceci devrait être clair pour chaque personne : la kabbale doit s'apprendre avec un rabbin expert en la matière et qui l'a apprise lui-même d'une source sûre.

Un aspect important de la vie d'un Ben Noa'h consiste à apprendre la façon d'obéir aux sept commandements que D-ieu a donnés à l'humanité. Également, il est crucial de réaliser la place attribuée aux Bnei Noa'h au sein du judaïsme. Cela signifie non seulement qu'il faut mémoriser les commandements eux-mêmes (autrement, comment peut-on savoir quoi faire ?), mais qu'il faut également comprendre le processus de réflexion qui y est attaché et les nombreuses ramifications des lois à respecter. C'est pour cela qu'une étude de la Tora – même minimale – est exigée.

De fait, il ne suffit pas de savoir qu' « il est interdit de tuer ». Il existe un niveau important de compréhension de cette loi aux apparences simples. La raison en est qu'il ne faut pas respecter seulement la loi à la lettre, mais dans son esprit. La notion de crime possède de nombreuses variation selon chaque personne. Par exemple : l'avortement est-il un crime ? Qu'en est-il de l'euthanasie ? Également : causer d'une façon indirecte la mort d'une tierce personne représente-t-il un meurtre pour un Ben Noa'h ?

Chacun des six autres commandements qui s'adresse aux Bnei Noa'h doit être abordé de la même façon. Quelle est la définition exacte de l'idolâtrie ? Qu'est-ce le blasphème ? Quels sont les paramètres exacts de leur définition ? Ces paramètres existent-ils ? De quelle façon un Ben Noa'h peut-il être certain qu'il ne blasphème pas s'il ne comprend pas pleinement l'esprit de la loi et son intention sous-jacente ?

D'autre part, chaque Ben Noa'h doit posséder une connaissance satisfaisante des bases du judaïsme. Certaines actions sont interdites aux Bnei Noa'h : respecter Chabath de la façon dont les juifs le respectent ; porter des téfilines... Ainsi, une personne qui ne sait pas exactement de quelle façon les juifs célèbrent Chabath peut – d'une façon accidentelle – le célébrer à leur façon et transgresser ce qui est pour lui une interdiction ! Également, si un Ben Noa'h désire attacher sur son bras une boîte de cuir dans laquelle se trouvent des extraits de la Tora, il pourrait transgresser l'interdiction – pour un Ben Noa'h – de porter des téfilines.

La seule façon de connaître les deux aspects de chaque loi – sa lettre et son esprit – consiste à être capable à répondre d'une façon adéquate aux différentes questions à leurs propos. Également, il est important de savoir le comportement à adapter dans la plupart des situations. Tout cela devient possible uniquement grâce à l'étude.

Certainement, il est conseillé d'apprendre avec un rabbin ou une autre personne compétente en la matière. Dans les deux cas, les conseils qui seront transmis au Ben Noa'h sont d'une valeur évidente (ceci est encore plus vrai pour les questions complexes). Cependant, dans de nombreuses occasions, la personne se trouve seule pour décider ce qui doit être fait ou ce qui ne doit pas l'être. L'étude de la Tora permet d'affronter ces situations avec une certaine dose de certitude.

À suivre...

http://www.les-bnei-noah.org/2010/04/bnei-noah-etudier-mais-quoi-1.html


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Juil - 15:22 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bnei Noa'h Index du Forum -> bnei noah -> bnei noah Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com