Bnei Noa'h Index du Forum

Bnei Noa'h
Les lois qui concernent les enfants de Noé

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Bnei Noa'h et le Chabath

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bnei Noa'h Index du Forum -> bnei noah -> bnei noah
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2010
Messages: 28

MessagePosté le: Mar 20 Juil - 15:08 (2010)    Sujet du message: Les Bnei Noa'h et le Chabath Répondre en citant

(Dans cet article, le Rav Yoël Schwartz – Av Ben Din pour les Bnei Noa'h à Jérusalem – nous fait part de son opinion à propos de la relation entre les Bnei Noa'h et le Chabath.)

Un Ben Noa'h (une personne qui respecte les sept Lois de Noé) ne doit pas observer le Chabath de la manière dont les juifs le respectent. Également, un Ben Noa'h ne doit pas faire attention à s'abstenir de tout travail physique difficile le Chabath. Enfin, un Ben Noa'h ne devrait pas donner l'occasion à une personne juive d'enfreindre les lois du Chabath.

Selon certaines autorités, un Guer Tochav (une personne non juive qui vivait en Terre d'Israël à l'époque où le Temple se dressait à Jérusalem et qui avait accepté d'une façon formelle devant une court de justice juive l'obligation de respecter les lois des Bnei Noa'h) doit respecter les lois du Chabath (Rachi, Kritoth 9, Yévamoth 40). Il est possible de penser qu'un Ben Noa'h – même de nos jours – qui accepte de suivre les sept commandements se trouve dans la même catégorie qu'un Guer Tochav. Ainsi, selon Rachi, cette personne est obligée (ou au moins autorisée) à respecter le Chabath.

Conséquemment, je suggère qu'un Ben Noa'h célèbre le septième jour de la semaine (le samedi) comme étant un jour où il évite de vaquer à ses occupations (professionnelles) habituelles. La veille au soir de Chabath (c'est-à-dire le vendredi soir), un Ben Noa'h devrait partager avec sa famille un repas de fête. À cette occasion, il devrait consommer des aliments de choix et allumer des lumières (bougies) après la tombée de la nuit en l'honneur du septième jour de la semaine qui fut donné à Adam et à Noa'h. De la sorte, un Ben Noa'h peut célébrer le Chabath d'une façon distincte de celles de juifs.

Pendant le repas, les Bnei Noa'h sont invités à chanter des chansons afin de renforcer leur croyance ; celles-ci peuvent inclure des chansons à propos de la Création. À table, une lecture de la Tora est conseillée. Cependant, les Bnei Noa'h doivent faire attention à ne pas appeler ce jour « Chabath. » Plutôt, ils doivent le nommer le « septième jour », tel qu'il est écrit dans la Genèse (2:2).

Prière et étude de la Tora

Pendant le septième jour lui-même – si cela est possible sans grande difficulté – un Ben Noa'h devrait éviter d'aller travailler. Également, dans la mesure du possible, il serait bien qu'il se rende dans un champ ou un parc afin de se rendre proche du Créateur de l'univers.

Si la congrégation organise une session de prière, les Bnei Noa'h peuvent réciter les Psaumes liés au Chabath et à la Création (par exemple : le chapitre 140). Une étude des extraits de la Tora qui concernent les commandements des Enfants de Noé peut être faite. Les Bnei Noa'h peuvent également étudier le passage de la semaine de la Tora qui est lu ce Chabath dans les synagogues et dont les sujets concernent l'ensemble de l'humanité ; d'autre part, les sujets qui s'adressent d'une façon spécifique aux juifs doivent être omis.

Lorsque Chabath se termine (Motsé Chabath) – à la fin du septième jour et au début de la nouvelle semaine – les Bnei Noa'h peuvent réciter la prière en l'honneur de la semaine qui commence (Havdala). Cette prière doit être récitée après avoir allumé une bougie de Havdala ; cette bougie est allumée afin de remercier D-ieu pour avoir enseigné à Adam la façon de faire du feu, qui est la source de toutes les énergies qui permettent à l'homme de marquer le monde de son empreinte.

La prière de Havdala sépare le septième jour des autres jours de la semaine. S'il le désire, elle peut être récitée par un Ben Noa'h. Je suggère le texte qui suit pour cette prière : 

« Sois béni, Éternel notre D-ieu, Roi de l'univers, qui sépare la lumière de l'obscurité, le jour de la nuit, le septième jour du premier jour de la semaine, le pur et l'impur, le sacré et le profane, les jours saints des jours de la semaine, Israël des nations et qui ensemble, partagent l'objectif saint de rendre Ton Nom saint dans ce monde. Amen. »

Rav Yoël Schwartz

http://www.les-bnei-noah.org/2010/03/les-bnei-noah-et-le-chabath.html


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Juil - 15:08 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bnei Noa'h Index du Forum -> bnei noah -> bnei noah Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com