Bnei Noa'h Index du Forum

Bnei Noa'h
Les lois qui concernent les enfants de Noé

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bnei Noa'h : mon histoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bnei Noa'h Index du Forum -> bnei noah -> bnei noah
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2010
Messages: 28

MessagePosté le: Mar 20 Juil - 14:29 (2010)    Sujet du message: Bnei Noa'h : mon histoire Répondre en citant

“Cher David-Yits'haq,

Il ya quelques moi j’étais encore athée. Maintenant je suis Bath Noa’h.

Lorsque j’étais petite, ma mère a souhaité me donner une éducation religieuse – catholique - comme celle qu’elle avait reçue. Premièrement pour ne pas que je sois complètement ignorante mais aussi pour que je puisse un jour si j’ai des problèmes, ou si je ne me sente pas bien, me tourner vers quelqu’un, D-ieu.

Pour des personnes peu croyantes, c’est souvent quand tout va mal ou lorsqu’on se trouve dans une situation inextricable qu’on se tourne vers D-ieu pour trouver de l’aide et du soutien.

J’ai été baptisée, fait ma communion et suivi quelques cours de catéchisme. J’ai donc étudié rapidement la Bible catholique et la vie de Jésus. Je ne me souviens de rien précisément, à part le fait que je n’accrochais pas. Il y avait quelque chose dans ces histoires qui m’empêchait d’y croire, je ne m’en sentais pas proche.

Puis en grandissant j’ai oublié peu à peu Jésus et tous ces mystères.

Lors de mes études, j’ai suivi une voie scientifique, basée sur l’observation de faits réels pour pouvoir conclure de leur exactitude. J’avais besoin de voir et de savoir pour croire. La religion était alors pour moi très loin. Et puis après tout, pourquoi réfléchir des heures et se questionner sans arrêt sur l’existence de D-ieu, si de toute façon nous n’aurons jamais de preuves véridiques de son existence.

De plus, il y a tellement de mal, d’injustices, et d’horreurs partout dans le monde, D-ieu nous aurait-il oubliés ?

J’ai donc décidé de vivre ma vie comme ça pendant plusieurs années, de suivre mon instinct et ma petite vie. Mais au fur et à mesure mes pensées m’ont rattrapé. Pourquoi suis-je là ? Est-ce que je vais vivre ma vie, avoir un travail, des enfants et mourir ? Quel est le but de tout cela ? Pourquoi ai-je eu droit à cette vie privilégiée que je mène alors que d’autres meurent de faim ? Il y a quelque chose qui cloche.

Toutes ces questions devenaient de plus en plus fréquentes et elles me tourmentaient. Il fallait que je trouve une réponse, que je sache une bonne fois pour toute.

Cela faisait maintenant quelques années que je fréquentais des amis juifs, mais aucun de leur témoignage n’avait jusque là réussi à me faire changer d’opinion.

Puis cet été, nous somme sommes allés en Israël. C’est là que j’ai commencé à sentir D-ieu, le D-ieu d’Israël, Celui qui pour moi était le plus plausible à pouvoir exisJe posais de plus en plus de questions à mes amis, surtout des questions pièges : “Où sont pour vous les dinosaures dans la Tora, puisqu’ils ont bien existé et que nous avons des preuves ?” Mais leurs réponses démontaient à chaque fois un peu plus toutes mes théories. J’étais alors perdue, je ne savais plus que croire et comment le croire.

J’en suis même venue à me poser des questions qui me paraissent maintenant presque outrageuses envers les rabbins.

Dans ma recherche de la vérité, j’en étais alors à : “c’est soit le judaïsme, soit rien.” J’avais définitivement écarté l’islam et le catholicisme.

Puis nous sommes arrivés à Jérusalem ; la grand-mère d’une de mes amies y était enterrée. Un rabbin a fait une prière, c’était très émouvant ; jamais de ma vie je ne m’étais sentie comme ça, puis il nous a béni. J’ai éclaté en sanglots. Je ne pourrais pas expliquer ce qu’il m’est arrivé, je n’en ai aucune idée.

Cette ville m’a bouleversée, elle est intemporelle. On était tellement loin du “monde de consommation” et de la folie humaine. C’était calme et apaisant et à la fois bouleversant. J’ai mis du temps à revenir mentalement de l’endroit où je me trouvais ; tant de choses s’étaient passés sur cette terre. Même pour les personnes non religieuses, on ressent quelque chose, il y a une force qui règne. Je n’ai vraiment pas les mots pour décrire tout cela.

En rentrant à Marseille, je n’avais toujours pas trouvé la réponse que j’attendais, jusqu’à ce que je tombe sur le site Internet Leava du rav Ron Chaya. En quelques cours, il arrive à nous démontrer l’existence de D-ieu et à nous expliquer la manière dont la terre a été créée, en réconciliant religion et sciences. Il arrive à vulgariser des notions que nous n’aurions peut-être jamais comprises.

Ainsi j’avais trouvé mes réponses, mais je n’étais pas proche de D-ieu. Puis le grand-père de mon amie est tombé très malade, que D-ieu le protège. J’ai été très émue ; pour moi c’était un grand homme, d’une bonté infinie que je respecte énormément. Il m’invitait à venir manger avec toute sa famille pour quasiment chaque repas de Chabath. C’est à partir de ce jour que j’ai commencé à prier.

Depuis, je prie chaque jour D-ieu pour qu’il continue à m’indiquer le droit chemin à suivre.

Aujourd’hui j’ai bien avancé : je suis Bath Noa’h.” (Anonyme)

http://www.les-bnei-noah.org/2009/11/bnei-noah-mon-histoire.html


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Juil - 14:29 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bnei Noa'h Index du Forum -> bnei noah -> bnei noah Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com